Aborder la question du départ à l’étranger avec les jeunes

Le CRIJ des Pays de la Loire intervient auprès de différents groupes de jeunes ayant de 15 à 30 ans pour parler de mobilité internationale. Le CRIJ intervient dans des établissements scolaires, lors d’événements comme la Nantes Creative Generations, dans les locaux de nos partenaires (Maison de l’Europe, Parcours le Monde, etc), sur des salons/forums, mais aussi au sein de notre structure.

Ces actions ont pour objectif de sensibiliser les jeunes au départ à l’étranger. Pour débuter une animation et introduire le sujet, nous pensons qu’il est important de déjà cerner leur niveau de connaissances sur la mobilité internationale et les représentations qu’ils s’en font. Pour cela, nous pouvons utiliser différents techniques d’animations. En voici quelques-unes :

L’île déserte

  • Objectifs : inciter les jeunes à discuter, se projeter sur un départ et ainsi faire ressortir leurs peurs, motivations, obstacles, etc.
  • Descriptif : les participants sont sur une île déserte. Sur cette île il y a plusieurs éléments dessinés qui représentent chacun un pôle :

* Trésor : les forces / les connaissances. Exemple : motivation, notions d’anglais, etc.

* Cocotier : les moyens, les ressources que j’ai pour partir. Exemple : argent de côté, un ami à l’étranger, un professionnel qui m’accompagne, etc.

* Requin : les craintes, ce que m’inquiète. Il s’agit ici des émotions, des doutes du participant.

* Mer : les obstacles, ce qui me manque. Exemple : passeport, CDI, etc.

* Soleil : mes envies / mes motivations / je ce que j’aimerais acquérir. Exemple : développer mon niveau de langue, découvrir une nouvelle culture, réfléchir à mon avenir, etc.

Sur chaque pôle, il y a un professionnel qui anime, crée le débat, questionne les jeunes et écrit leurs réponses. Cet animateur reste sur ce pôle tout au long de l’atelier. Toutes les 5 à 10 min, un gong retentit et le groupe change de pôle. Ainsi, chaque groupe passe sur chaque pôle. A la fin chaque animateur rapporte ce qui a été écrit sur son paperboard. Cet atelier nécessite d’être poursuivi par un autre temps pour répondre aux interrogations des jeunes.

  • Durée : 45 min à 1h
  • Nombre de participants : 10 à 40 (sans compter les animateurs)
  • Besoins : paperboard, marqueurs, timer, 5 animateurs (ou 5 jeunes désignés)
  • Tranche d’âge : 15 à 30 ans

Montgolfière

  • Objectifs : retranscrire par écrit puis à l’oral les craintes des jeunes, ce qui peut les retenir et leur faire conscientiser les moyens/ressources qui existent pour pouvoir partir.
  • Descriptif : chaque participant dessine sa montgolfière. Chaque partie représente un élément différent du départ à l’étranger.

*La nacelle : ce qui me retiens, mes craintes (mon niveau de langue, les démarches administratives, l’argent…)

*Les câbles : ce qui m’aide à les surmonter (ma motivation, mon entourage, les témoignages de voyageurs, ma confiance en moi, mes valeurs…)

*Le ballon : ce que je veux apprendre, les compétences que je souhaite acquérir (apprendre une nouvelle langue, faire des rencontres, découvrir une nouvelle culture, devenir plus autonome…)

Après avoir rempli sa fiche, chaque participant, ou une partie, sont invités à la présenter.

  • Durée : 15 à 30 min
  • Nombre de participants : /
  • Besoins : feuilles blanches, crayons de couleurs
  • Tranche d’âge : 15 à 30 ans

Source : Parcours le Monde

Carte humaine

  • Objectifs : inciter les jeunes à présenter leur « projet » ou leur envie de départ à l’étranger. Créer de l’interconnaissance. Destiné à un public qui est déjà dans une perspective de départ.
  • Descriptif : il s’agit d’imaginer une carte du monde au sol. L’animateur donne des points de repère : la ville où il se trouve, le nord, le sud, l’ouest, l’est. Il demande aux jeunes de se placer approximativement sur le pays où ils aimeraient aller. Tour à tour les participants sont invités à s’exprimer : pourquoi s’être placé sur ce pays, quand est ce qu’ils souhaiteraient partir, pour quoi faire, etc.
  • Durée : 20 min
  • Nombre de participants : 15 maximum
  • Besoins: /
  • Tranche d’âge : 18 à 30 ans

Rivière du doute ou débat mouvant / photo-langage / jeu de la balle

Il existe une multitude d’autres techniques d’animation pour parler du départ à l’étranger. Voici d’autres exemples :

  • La rivière du doute permet au participant d’exprimer leur opinion en se plaçant soit sur le « plutôt d’accord » ; soit sur le « plutôt pas d’accord » suite à la question lancée par l’animateur (ex : pensez-vous que ça soit compliqué de partir à l’étranger ?). Il s’agit encore une fois de créer le débat et permettre aux jeunes de s’exprimer.
  • Le photo-langage (ou cartes du jeu du « Dixit ») permet à un groupe de jeune de 15 à 17 ans n’ayant pas toujours une opinion au sujet de la mobilité internationale, d’utiliser des images pour exprimer leur avis. Il peut aussi être utilisé pour des plus âgés, et en début et/ou fin d’animation pour illustrer leur état d’esprit.
  • Le jeu de la balle : les jeunes en rond se lance la balle tour à tour et donne UN mot en lien avec le thème « partir à l’étranger ». Ils peuvent répéter le même mot. L’animateur note chaque mot sur un paperboard. Une fois le jeu terminé les participants rassemblent les mots par thématiques et échangent dessus.

Ces exemples ont pour but de vous montrer quel genre d’animation vous pouvez mettre en place. On peut imaginer utiliser un des post-it, une corde, des avions en papier… Faites marcher votre imagination pour atteindre vos objectifs ! Vous pouvez consulter d’autres inspirations dans l’onglet « Ressources » sur le blog.

 

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *